LIEUX DE MÉMOIRE et D'HISTOIRE
de L'IMMIGRATION et de L'EXIL ESPAGNOLS en ÎLE-DE-FRANCE
un site créé par la FACEEF

Mundo Obrero

De 1930 à nos jours



Mundo Obrero, l’organe du Parti communiste d’Espagne (PCE), naît en 1930 à Madrid. Il est publié à Paris, pendant la dictature franquiste, dans différentes imprimeries dépendant du Parti communiste français (PCF). Durant la Seconde Guerre mondiale, Mundo Obrero est considéré comme une revue antifasciste et publie des articles dénonçant le fascisme en Europe et plus particulièrement en Espagne.


Extrait de la publication Mundo Obrero.

La publication de Mundo Obrero est interdite sur le territoire français en 1950, suite à la prohibition des partis communistes étrangers en France. Elle devient, par conséquent, clandestine et cela dure jusqu’à la légalisation du PCE par le gouvernement d’Adolfo Suárez.

Au cours de sa période de publication, Mundo Obrero partage les locaux de la Pirenaica et d’Horizonte (publication des Jeunesses communistes espagnoles), rue Port-Mahon, proche de l’Opéra à Paris, avec lesquels il aspire au renversement du franquisme.

Aujourd’hui, la publication continue d’être l’organe de diffusion du PCE, aux côtés d’autres éditions plus récentes.

Références

- Archives de la BnF. Bobina 3, MICR D-8 (85).

- Entretien avec Carmen Marhuenda réalisé par Aurélie Denoyer, 10 octobre 2012, Paris, FACEEF.

PORTFOLIO
Extrait de la publication Mundo Obrero, juin 1979.
Mots-clés