LIEUX DE MÉMOIRE et D'HISTOIRE
de L'IMMIGRATION et de L'EXIL ESPAGNOLS en ÎLE-DE-FRANCE
un site créé par la FACEEF

Monument en hommage aux Espagnols

1969



Le monument aux Espagnols morts pour la liberté et à la mémoire des Déportés, commandé par la Fédération espagnole des déportés et internés politiques (FEDIP), est inauguré le 13 avril 1969 au cimetière du Père-Lachaise. Il est érigé dans le but de rendre hommage aux nombreux Espagnols morts lors de combats en faveur des idées républicaines et de symboliser la lutte contre le fascisme, et plus particulièrement contre le franquisme. L’Etat espagnol en est le propriétaire depuis mars 2005.


Monument aux Espagnols morts pour la liberté et à la mémoire des Déportés, (...)

« La sculpture en bronze de I. et J. Gallo se détache devant une stèle en béton en forme de flamme. Des silhouettes tourmentées sortent d’une cage brisée. Une main qui pend rappelle la mort de beaucoup de déportés, tandis qu’une autre tient fermement un fruit qui peut être interprété comme une grenade. Une troisième main, levée vers le ciel, brandit des épis de blé et des rameaux d’olivier, symbole de vie et de paix, mais également de l’Espagne, pays méditerranéen. Sur le haut de la stèle un S (pour Spanier) dans un triangle rouge s’inscrit sur une carte d’Espagne aux couleurs de la tenue des déportés » [1].

Références

- Brossard, Éric, Monuments à la mémoire des Déporté(e)s victimes des camps de concentration et d’extermination nazis. Cimetière du Père-Lachaise, Mairie de Paris, Musée de la Résistance Nationale, Musée Jean Moulin, Mémorial Leclerc et de la Libération de Paris, Paris, 2009.

- sur Wikipedia
- http://www.afmd.asso.fr/IMG/pdf/Brochure_P_reLachaise_version_032009.pdf

PORTFOLIO
Monument aux Espagnols morts pour la liberté et à la mémoire des Déportés, (...)
DOCUMENTS
XXXV anniversaire de la FEDIP, 1980.
Mots-clés