LIEUX DE MÉMOIRE et D'HISTOIRE
de L'IMMIGRATION et de L'EXIL ESPAGNOLS en ÎLE-DE-FRANCE
un site créé par la FACEEF

AMEEF

1979-1984


Association de femmes émigrées espagnoles en France


L’Association de femmes émigrées espagnoles en France est une association loi 1901 qui s’est investie tant au niveau de la lutte sociale - lutte contre les discriminations et l’isolement - que pour la promotion culturelle et sociale des femmes espagnoles émigrées en France.


Tract distribué par l'AMEEF à l'occasion de la Fête internationale de (...)

Le groupe de Femmes émigrées espagnoles, qui existe déjà avant sa constitution en association en septembre 1979, rassemble dans un premier temps des professeures d’espagnol puis, progressivement, des ouvrières et employées de maison. Ce groupe de femmes très actif avant 1979 organise des débats, des réunions de réflexion abordant des questions de société et développe des actions de lutte solidaire.

Peu à peu, l’AMEEF s’investit tant au niveau de la lutte sociale que pour la promotion culturelle et sociale des femmes espagnoles émigrées en France. L’association s’interdit cependant toute forme de militantisme politique. Ses principaux objectifs consistent en la lutte contre l’isolement et la double discrimination dont sont victimes les femmes espagnoles émigrées - en tant que femme et en tant qu’immigrée - en un combat contre l’analphabétisme, et l’absence de formation professionnelle.

L’émancipation économique est visée par les femmes de l’AMEEF, partant du principe que la reconnaissance de leurs droits n’adviendra que par le biais de leur indépendance économique et professionnelle.

Le travail des bénévoles de l’association consiste principalement à informer ainsi qu’à créer des groupes de discussion. Bon nombre de débats sont d’ailleurs organisés à la Casa de España de la rue Quentin-Bauchart, désormais Institut Cervantes, tous les premiers dimanches de chaque mois, sur des thématiques qui concernent la situation de la femme espagnole et sa formation en France, la solidarité, la sexualité, la contraception et l’avortement, la psychologie infantile, etc.

Dans le local du 8 place Saint Sulpice, dans le VIe arrondissement de Paris, se tiennent à l’époque des permanences hebdomadaires, le samedi après-midi, à partir de 17h, qui ont pour but de proposer une aide, un soutien et une orientation aux femmes espagnoles rencontrant des problèmes personnels, professionnels ou juridiques.

Références

- Entretien avec Francisca Güemes réalisé par Lola Baldo, novembre 2012, Paris, FACEEF.

- Entretien avec Isabel Vazquez de Castro réalisé par Lola Baldo, décembre 2012, Paris, FACEEF.

PORTFOLIO
Premier numéro de la revue de l'AMEEF, juin 1981.
Mots-clés