LIEUX DE MÉMOIRE et D'HISTOIRE
de L'IMMIGRATION et de L'EXIL ESPAGNOLS en ÎLE-DE-FRANCE
un site créé par la FACEEF

Casa Regional Valenciana


Casa de Valencia


La Casa Regional Valenciana de Paris est fondée après la Seconde Guerre mondiale, grâce aux efforts d’une cinquantaine de travailleurs des Halles de Paris, dont Amado Granell, l’un des combattants républicains qui s’est battu pour la liberté et contre le nazisme – il a été l’un des premiers à entrer dans Paris avec la Nueve.


Casa Regional Valenciana, Paris, 2013.

La Casa Regional Valenciana est créée afin de fournir une aide aux immigrés espagnols et de lutter contre le franquisme. Par conséquent, comme l’indique Bernardo Garcia [1], c’était initialement une association à visées politiques et sociales pour les républicains valenciens exilés.

D’après la documentation de l’association [2], Granell a joué un rôle important durant ses deux premières années. Ensuite, il monte son restaurant, Los Amigos [3]. Les premières années de la Casa Regional Valenciana sont représentatives de son rôle sociopolitique et antifranquiste.

Après la mort du dictateur et avec le rétablissement de la démocratie en Espagne, son rôle de l’association a changé. La formation des régions autonomes a permis de forger des liens entre l’association et la Generalitat Valenciana, qui se traduisent par l’octroi de subventions pour promouvoir la culture de la communauté valencienne dans le monde.

La Casa Regional Valenciana a connu plusieurs changements suite à l’entrée de l’Espagne dans la CEE puis à la formation de l’Union européenne et a depuis lors un rôle uniquement culturel : bibliothèque et vidéothèque, élection de la Fallera Mayor.

Références

- Mesquida, Evelyn (2008), La Nueve, 24 août 1944. Ces républicains espagnols qui ont libéré Paris, Cherche-midi, Paris, 2011.

- Entrevista con Bernardo Castillo, fonds audiovisuel de la FACEEF.

PORTFOLIO
Casa Regional Valenciana, Paris, 2013.
Mots-clés