LIEUX DE MÉMOIRE et D'HISTOIRE
de L'IMMIGRATION et de L'EXIL ESPAGNOLS en ÎLE-DE-FRANCE
un site créé par la FACEEF

Émission radiophonique El Pingüino

De 1989 à nos jours


El Pingüino


L’émission radiophonique Pingüino voit le jour en septembre 1989 en tant qu’émission destinée à la communauté hispanique immigrée de Paris. Animée et dirigée depuis ses débuts par Iñaki Valerio, elle émet d’abord depuis le studio Espace FM (94.6) dans le Val-d’Oise.


Enregistrement de l'émission El Pingüino dans les locaux de Radio Aligre (...)

En 1992, grâce à une audience de plus en plus importante, l’émission se déplace dans le Val-de-Marne et intègre la radio EFM (99.3) jusqu’en 1998. Au cours de cette période, les auditeurs deviennent de plus en plus attentifs, récepteurs, connaisseurs des nouvelles scènes musicales espagnoles et commencent à se fidéliser.

A cette période, EFM change de nom pour Générations et commence à se dédier exclusivement au Hip Hop, ce qui pousse l’émission Pingüino à chercher une nouvelle fréquence. A partir de mai 1998, elle est hébergée par radio TSF (89.9), qui se transformera un peu plus tard en radio « jazz ». En 2000, Pingüino déménage finalement au sein d’une radio libre, radio Aligre FM (93.1), d’où elle continue à émettre aujourd’hui.

A partir des années 2000, Pingüino cesse peu à peu de retransmettre uniquement l’actualité de la scène musicale espagnole et intègre d´autres thématiques à sa programmation. Les programmes Cibérique et Pinguinews voient le jour, le premier traitant de questions relatives aux espaces internet hispaniques, le second faisant office de rubrique d’informations et d’actualités. Sont également créés un programme dédié au sport et un autre sur le cinéma en espagnol, partenaire du cinéma Le Nouveau Latina (Paris IVe) ; l’émission Pingüilibro se consacre à la littérature.

En matière d’élargissement de ses activités, l’émission s’intéresse désormais aussi à l’Amérique hispanique et présente un agenda culturel latino-américain en parallèle avec celui consacré à l’Espagne. Cette démarche d’ouverture a conduit Pingüino à consacrer une rubrique à la musique latinoaméricaine, Cruzando el Océano, sans oublier celles portant sur la musique espagnole, dont une sur les musiques des Communautés autonomes – Autonomusic.

Références

- http://elpinguino.org/

Mots-clés